A La Une » Justice » Expédition punitive dans la cité du Stade : 2 à 20 ans de prison

Justice



Expédition punitive dans la cité du Stade : 2 à 20 ans de prison

jeudi 10 avril 2014 à 8 h 22 min | Aucune réaction

Des peines allant jusqu’à 20 ans de prison ont été prononcées hier à l’encontre des 11 hommes qui étaient jugés pour l’expédition punitive de Chalon-sur-Saône en 2010.

Les onze prévenus, quatre chalonnais et sept parisiens, comparaissaient depuis le lundi 17 mars devant la cour d’assises de Saône-et-Loire, à Mâcon. Ils étaient accusés du meurtre de Naem Ben Nejma, d’enlèvement, de séquestration et de violence en réunion.

Le soir du jeudi 13 mai 2010, vers 23 heures, un groupe d’une dizaine d’individus avait débarqué en voiture dans la cité du Stade à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Ils avaient enlevé et séquestré Naem Ben Nejma et Hamdi Dahech, deux cousins de 22 ans. Les deux jeunes avaient été violemment massacrés.

Le premier avait été retrouvé mort, tué de six balles, près d’un hôtel de Pouilly-en-Auxois, en bordure de l’autoroute A6. Il avait également eu crâne fracassé de coups de marteau. Le second avait été retrouvé grièvement blessé par balles près d’Avallon, dans l’Yonne.

Le principal suspect, Karim Ben Cheikh Rejeb, avait déclenché ses représailles disproportionnées après le braquage de son appartement. Cet homme de 32 ans avait voulu se venger en menant cette expédition punitive. De vives tensions avaient alors éclaté dans la cité du Stade et des voitures avaient été incendiées après l’annonce du décès du jeune homme.

De lourdes condamnations

Ce mercredi soir, après plus de dix heures de délibération, le jury a prononcé 20 ans de réclusion criminelle contre Karim Ben Cheikh Rejeb, commanditaire de ce massacre. Abdelkader Hadef, le tireur au pistolet, écope de 18 ans pour tentative de meurtre.

Saci Benabderrahmane, le recruteur du commando parisien, est condamné à 15 ans de réclusion. Cinq autres membres du gang, Boujamaa Benabderrahmane, Abdellatif Belhadi, Biro Camara, Malik Bourih et Faycel Belguebli, ont pris chacun dix ans de prison.

Abdelkader Benouari et Mourad Ben Cheikh Rejeb, coupables d’avoir quadrillé le quartier à la recherche des braqueurs et d’avoir transporté les cogneurs, sont condamnés à 3 ans de prison pour complicité. Dalil Ben Cheikh Rejeb, l’homme qui s’est interposé entre les frappeurs et le jeune Naem, écope de 2 ans.

Les peines extrêmement lourdes sont au-delà des réquisitions faites par l’avocat général. Pour le moment aucun des accusés n’a fait part de son intention de faire appel.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + un =









Connexion