A La Une » Justice » Dealer tué au Puy-en-Velay : Mickael écope de 13 ans de prison

Justice



Dealer tué au Puy-en-Velay : Mickael écope de 13 ans de prison

vendredi 18 avril 2014 à 9 h 12 min | Aucune réaction

Mickaël Ciscard a été condamné à 13 années de réclusion criminelle par la cour d’appel de Riom pour le meurtre d’Anthony Barreau, un trafiquant de drogue tué en mars 2011 au Puy-en-Velay.

En première instance, l’accusé, aujourd’hui âgé de 29 ans, avait écopé de 10 ans pour violences volontaires ayant entraînées la mort sans intention de la donner. Lors de ce procès en appel, les faits ont été requalifiés en homicide.

Anthony Barreau, jeune dealer de 22 ans, a été mortellement poignardé le 15 mars 2011 au Puy-en-Velay, pour une dette de stupéfiants s’élevant à 3.700 euros. Il a reçu pas moins de 8 coups de couteau mortels.

Le jour du rendez-vous, Mickaël Ciscard s’était munit d’un couteau et avait contacté sa victime avec une carte Sim prépayée. Il ne pouvait pas rembourser son dealer et il savait que la rencontre risquait de dégénérer.

Pour sa défense, l’accusé affirme avoir porté le premier coup de couteau dans un geste de réflexe. « Je n’avais pas l’intention de le tuer », dit-il tout en reconnaissant être l’auteur des coups fatals.

Enfant d’une mère dépressive et d’un père alcoolique, le jeune homme est revenu sur son parcours de drogué et ses multiples placements dans des foyers d’accueil. Puis il a évoqué sa séparation douloureuse d’avec sa compagne et son empêtrement dans les dettes.

Les jurés de la cour d’assises, qui n’ont pas été attendris par son enfance difficile, l’ont reconnu coupable de meurtre et l’ont condamné à 13 années de prison, assortie de trois années de suivi socio-judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = cinq









Connexion