A La Une » Faits Divers » Meurtre » Cadavre de Villemandeur : il s’agit bien du corps de Leslie

Meurtre



Cadavre de Villemandeur : il s’agit bien du corps de Leslie

jeudi 24 avril 2014 à 12 h 00 min | Aucune réaction

Le corps en état de décomposition découvert mardi au sud de Villemandeur est bien celui de Leslie Benoit, disparue le 5 février dernier du campement des gens du voyage de Vimory.

Cette femme de 42 ans a été retrouvée morte à seulement un kilomètre de l’aire de Vimory où elle résidait. Ce sont des proches de la disparue qui ont fait la macabre découverte mardi après-midi, au détour d’une promenade.

Les résultats de l’autopsie ont permis de confirmer que les effets personnels retrouvés sur le corps décomposé étaient bien ceux de Leslie Benoit. En revanche, les causes de la mort restent incertaines. Le légiste ne s’est pas prononcé sur d’éventuelles traces de violence. Il faudra d’autres examens pour établir ce qui a provoqué son décès.

Mercredi, les techniciens de la police scientifique ont ratissé le secteur entre l’endroit où se trouvait le cadavre et le camp de gens du voyage de Vimory. Une veste de jogging a été retrouvée dans un fossé. Elle pourrait appartenir à la victime.

Leslie Benoit, qui résidait sur cette aire de stationnement située près de Montargis, avait mystérieusement disparu le soir du mercredi 5 février 2014. C’est son mari qui, inquiet de ne plus avoir de nouvelles, avait signalé sa disparition.

Certains témoins auraient affirmé avoir vu Leslie le jeudi 6 février à la terrasse d’un bar-PMU de Châlette-sur-Loing. L’enquête se poursuit pour savoir ce qu’il s’est réellement passé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = six









Connexion