A La Une » Faits Divers » Agression » Perray-en-Yvelines : une soirée arrosée dégénère en bagarre

Agression



Perray-en-Yvelines : une soirée arrosée dégénère en bagarre

lundi 10 mars 2014 à 9 h 30 min | Aucune réaction

Une soirée particulièrement arrosée, organisée par des capverdiens, a dégénéré en violences ce dimanche au Perray-en-Yvelines et à Trappes, dans les Yvelines.

Plusieurs convives, fortement alcoolisés, sont montés sur des voitures et ont insulté des policiers. D’autres invités, également éméchés, ont provoqué une série d’incidents en gare de Trappes. Bilan: un blessé grave et quinze interpellations.

Vers 6 heures du matin, la fête capverdienne, organisée aux portes de la vallée de Chevreuse, a viré au cauchemar. Trois personnes en état d’ébriété, qui s’en sont prises aux policiers en leur jetant des projectiles, ont tout d’abord été interpellées au Perray-en-Yvelines.

Puis une demi-heure plus tard, quatre jeunes, qui prévoyaient de prendre le train pour rentrer sur Paris ou dans les départements voisins, ont agressé des voyageurs et provoqué une violente bagarre à la station de Trappes.

Un homme de 47 ans a été roué de coups sur le quai de la gare. Grièvement blessé, il a été transporté à l’hôpital Beaujon de Clichy. Lors de l’intervention, les policiers ont reçu des jets de projectiles. Les quatre agresseurs ont été interpellés.

Le reste du groupe a été arrêté à station de La Défense. Au total, une quinzaine d’individus, âgés de 20 à 30 ans, ont été placé en garde à vue. Le trafic ferroviaire ayant été fortement perturbé, la SNCF envisage de déposer une plainte.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = six









Connexion