A La Une » Faits Divers » Meurtre » Mort d’Alexis à Talence : trois suspects avouent le crime

Meurtre



Mort d’Alexis à Talence : trois suspects avouent le crime

lundi 17 mars 2014 à 18 h 16 min | Aucune réaction

Une jeune fille de 17 ans et deux frères jumeaux de 23 ans ont reconnu ce lundi avoir tué Alexis Moulinier le 5 mars dernier près de la cité Universitaire de Talence (Gironde).

Les trois suspects, originaires de Villenave d’Ornon, ont été interpellés samedi matin alors qu’ils erraient vers la gare de Cognac. Placés en garde à vue, ils ont reconnu avoir tué le jeune étudiant pour lui voler son téléphone portable.

Alexis Moulinier est mort le mercredi 5 mars après avoir reçu un coup de couteau dans la poitrine devant la résidence Prince de Guyenne 2, à Talence – banlieue sud de Bordeaux -. Il a été poignardé vers 17 heures avant de s’effondrer devant la porte de l’appartement que sa petite amie venait d’ouvrir.

Grâce à une enquête minutieuse et l’appel à témoins relayé dans les médias, les policiers de la brigade criminelle ont pu identifier trois suspects qui se trouvaient dans le périmètre où Alexis Moulinier a été agressé. Ils étaient sur la trace des meurtriers présumés depuis plusieurs jours.

Mort pour un téléphone portable

Selon les premiers éléments, les trois jeunes auraient pris le train sans billets la semaine dernière pour une destination inconnue et seraient descendus en Charente. Interpellés à proximité de la gare de Cognac, ils ont été conduits dans les locaux de la DIPJ, à Bordeaux.

Interrogés sur les faits, ils auraient indiqué avoir volé le téléphone d’Alexis Moulinier avant de le poignarder. Les deux frères, déjà connus de la justice, et la jeune mineure, ont été déférés ce lundi devant un juge d’instruction à Bordeaux.

Mis en examen pour vol précédé, accompagné ou suivi de violences ayant entraîné la mort, ils encourt la prison à perpétuité. Un mandat de dépôt a été requis à leur encontre.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = cinq









Connexion