A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Aleria : Jean Leccia assassiné par deux tireurs à moto

Meurtre



Meurtre à Aleria : Jean Leccia assassiné par deux tireurs à moto

lundi 24 mars 2014 à 8 h 34 min | Aucune réaction

Jean Leccia, le directeur général des services au Conseil général de Haute-Corse, a été abattu d’une rafale d’arme automatique dimanche soir sur la route Nationale 198, à la sortie nord d’Aleria.

Cet homme de 53 ans a été tué vers 23h20 alors qu’il était seul au volant de sa voiture. Atteint de plusieurs balles de gros calibre, Jean Leccia est décédé sur le coup. La gendarmerie a déployé un important dispositif de sécurité.

Ce haut-fonctionnaire du Conseil général de Haute-Corse, également directeur de Cabinet de Joseph Castelli, venait de quitter le village de San-Gavino-di-Fiumorbu où sa fille se présentait aux élections municipales. Son ex-épouse et leur fille le suivaient à bord d’une autre voiture.

Jean Leccia s’apprêtait donc à regagner son domicile de Bastia lorsque deux individus à moto on surgit à sa hauteur. Ils ont ouvert le feu à plusieurs reprises avant de prendre la fuite. L’homme est probablement mort sur le coup. Sa voiture était criblée de balles.

Des gendarmes ont été immédiatement déployés en nombre pour tenter de retrouver les tueurs. Des barrages ont été mis en place et des opérations de recherche ont débutées dans la foulée. Le procureur de la République de Bastia, Dominique Alzéari, s’est rendu sur place.

Jean Leccia avait été entendu en 2010 par le juge Duchaine de la JIRS de Marseille dans l’affaire des marchés truqués du conseil général. Il avait aussi été entendu comme témoin dans une affaire de détournement de fonds publics. De l’argent qui aurait notamment servi à construire des gîtes touristiques pour des élus ou des proches du Conseil général, mais aussi pour les parents de Dominique Domarchi, maire du village de Saint-André-de-Cotone assassiné il y a tout juste trois ans.

La direction de la police judiciaire et la section de recherches de la gendarmerie sont conjointement saisies de l’enquête. Le dossier devrait être transmis dans les jours qui viennent à la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = onze









Connexion