A La Une » Faits Divers » Meurtre » Lisbourg : un bébé congelé découvert dans une maison

Meurtre



Lisbourg : un bébé congelé découvert dans une maison

lundi 3 mars 2014 à 19 h 31 min | Aucune réaction

Le cadavre d’un nouveau-né a été retrouvé samedi soir dans le congélateur d’une maison de Lisbourg (Pas-de-Calais).

Les gendarmes intervenaient au domicile d’une famille résidant dans la rue du Chêne pour une toute autre affaire. Le compagnon de la femme a alors craqué puis a révélé qu’un bébé avait été congelé ici il y a deux ans. Tous deux ont été placés en garde à vue prolongée.

D’après les premiers éléments qui ressortent des investigations, l’homme qui a dévoilé ce terrible secret aux gendarmes ne serait pas le père de l’enfant. Sa nouvelle compagne ne vivait pas avec lui au moment des faits. Les autres enfants de cette femme ne sont pas de lui non plus.

La version racontée par la mère pour expliquer la présence de ce bébé dans le congélateur ne semble pas très cohérente. Lors de ses auditions, elle aurait livré plusieurs récits contradictoires. Rien ne semble claire dans ses propos.

Le corps du nourrisson a été emmené à l’institut médico-légal afin de pratiquer des examens pour déterminer les causes exactes du décès.

A l’issue de la garde à vue, le couple a été déféré au parquet de Béthune et devait être mis en examen pour privation de soins ayant entraîné la mort. Un chef d’inculpation qui pourrait évolué en fonction des investigations et des résultats de l’autopsie.

Le parquet devrait requérir le placement en détention provisoire pour la mère de famille.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = cinq









Connexion