A La Une » Justice » Jeune fille violée à Denain : 18 ans de prison pour l’accusé

Justice



Jeune fille violée à Denain : 18 ans de prison pour l’accusé

jeudi 27 mars 2014 à 10 h 44 min | Aucune réaction

Ludovic Dupuis, celui qui a tenté d’égorger une jeune fille après l’avoir violé dans un parc à Denain en février 2011, a été condamné ce mercredi à 18 années de réclusion criminelle.

Après trois jours de procès et 4 heures de délibérations, Ludovic Dupuis a été reconnu coupable de viol et de tentative d’homicide volontaire. Les jurés des assises du Nord l’ont condamné à 18 ans de réclusion et trois ans de suivi socio-judiciaire.

Le lundi 14 février 2011, une jeune fille de 19 ans avait été violée et sauvagement agressée à coups de couteau par le petit copain de sa meilleure amie, dans le parc Émile-Zola, à Denain. La victime, agonisante et gorge tranchée, avait fait semblant d’être morte pour que son agresseur s’éloigne. Ce dernier avait alors traîné son corps dans un coin du parc et l’avait recouvert de branchages avant de prendre la fuite.

Ludovic Dupuis, déjà condamné à plusieurs reprises, avait été interpellé deux heures plus tard à Saint-Hilaire-lez-Cambrai. Lors de sa garde à vue, il avait reconnu avoir donné rendez-vous à la jeune fille par SMS en se faisant passer pour son amie. Il avait expliqué avoir agi par vengeance, accusant la victime d’avoir détruit son couple. Mais pendant l’instruction, il s’était rétracté, parlant cette fois de rapport consenti.

Une version complétement « surréaliste » pour l’avocat général qui, lors de son réquisitoire, a déclaré que l’accusé avait « utilisé son sexe comme une arme » et qu’il avait ensuite « voulu faire disparaître celle qui serait à l’origine de ses problèmes conjugaux ».

En tranchant la gorge de la jeune fille, Ludovic Dupuis « a tout fait pour que le geste soit mortel » a expliqué le représentant du ministère public en précisant qu’on avait bien affaire à une tentative de meurtre et de requérir quinze ans de réclusion.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = deux









Connexion