A La Une » Faits Divers » Meurtre » Drame familial à Arras : une retraitée poignardée à mort

Meurtre



Drame familial à Arras : une retraitée poignardée à mort

jeudi 6 mars 2014 à 8 h 19 min | Aucune réaction

Nicole Benoît, une retraitée de 66 ans, a été tuée de plusieurs coups de couteau ce mercredi dans la cave de sa maison, à Arras (Pas-de-Calais).

Son compagnon, Jean-Pierre Montant, a été retrouvé avec un couteau de cuisine planté dans le thorax. Evacué au centre hospitalier d’Arras, son pronostic vital est engagé. Bien que la piste du drame familial semble privilégiée, les enquêteurs n’exclus aucune hypothèse.

Le drame s’est déroulé mercredi matin dans une maison située rue Berlioz, près du square Gauguin. Aux alentours de 8h30, un voisin a alerté les pompiers pour déclarer un début d’incendie. Une fois le feu maîtrisé, les secours ont découvert les corps des deux retraités dans la cave de leur habitation.

Nicole Benoît, poignardée à plusieurs reprises, est morte sur place des suites de ses blessures. Son compagnon gisait au sol à ses côtés, avec un couteau planté dans la poitrine. Il a été hospitalisé dans un état grave. Son pronostic vital serait toujours engagé.

D’après les premiers éléments, il semblerait que l’homme ait tué sa compagne avant de tenter de mettre fin à ses jours. Même si cette piste semble hautement privilégiée, les enquêteurs restent toutefois très prudents. Ils n’excluent pas non plus l’hypothèse de l’intervention d’une tierce personne.

Le couple s’était installé dans cette maison il y a environ sept ans. Lui, ancien soudeur à la retraite, était presque sourd et malvoyant. Nicole, enseignante au CFA, avait pris sa retraite il y a seulement quelques mois. Tout le monde s’entend à dire que le couple, âgé de 66 ans, était sans histoires.

Le parquet de Béthune a été saisi de l’affaire. Les investigations sont menées par les policiers de la sûreté urbaine d’Arras.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = cinq









Connexion