A La Une » Faits Divers » Meurtre » Double homicide de Poggio di Venaco : un couple mis en examen

Meurtre



Double homicide de Poggio di Venaco : un couple mis en examen

mercredi 26 mars 2014 à 10 h 23 min | Aucune réaction

Un homme de 39 ans et son épouse de 27 ans ont été écroués pour les meurtres de Germina Lacosta-Puigvert et de son fils Fabien, dont les corps ont été découverts lundi près de la gare de Poggio-di-Venaco (Haute-Corse).

Le jeune couple, qui résidait au premier étage de l’habitation occupée par les victimes, aurait agi suite à une querelle de voisinage. Il a été déféré au parquet de Bastia ce mardi matin.

L’homme est mis en examen pour homicide volontaire. Sa femme, soupçonnée de l’avoir aidé à se débarrasser des corps, est poursuivie pour recel de cadavres, modification de la scène de crime et altération de preuves. Après l’ouverture d’une information judiciaire, le parquet a requis un mandat de dépôt à leur encontre. Tous deux devaient être incarcérés dans la soirée.

D’après les premiers éléments, le double meurtre aurait été commis vendredi vers 17 heures après une altercation relative à des nuisances sonores. La grand-mère de 83 ans et son fils âgé de 52 ans auraient été abattus de sang froid avec une arme de poing. Un pistolet qui n’a d’ailleurs toujours pas été retrouvé. Certains voisins auraient même entendu des coups de feu ce soir-là, mais aucuns n’auraient jugé bon de le signaler aux gendarmes.

Germina Lacosta-Puigvert et son fils avaient été portés disparus dès vendredi soir. C’est le frère de Fabien qui, inquiets de ne pas les voir rentrer à la maison, avait donné l’alerte. D’importantes recherches avaient été effectuées durant tout le week-end.

Les voisins des disparus, soupçonnés d’être impliqués dans cette étrange affaire, avaient été interpellés et placés en garde à vue à la gendarmerie de Corte après la découverte de traces de sang dans les escaliers de la maison. Traces qui avaient été en partie nettoyées.

Suite aux révélations de la jeune mère de famille faites aux enquêteurs, les cadavres des victimes ont finalement été retrouvés lundi matin enterrés sous 50 cm de terre près de la petite gare ferroviaire de Poggio.

Le père du suspect aurait aidé le couple à charger les corps sur une remorque afin de les faire disparaître en dehors du village. Il devrait également être poursuivi pour ces faits.

Le meurtrier présumé, vivant du RSA, n’avait aucune activité déclaré. Les trois enfants du couple, âgés de 4 ans, 2 ans et 9 mois, ont été pris en charge par les services sociaux.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + quatre =









Connexion