A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition à Guingamp : le corps de Marie retrouvé dans le Trieux

Disparition



Disparition à Guingamp : le corps de Marie retrouvé dans le Trieux

mardi 4 mars 2014 à 18 h 35 min | Aucune réaction

Les plongeurs de la gendarmerie ont retrouvé deux corps ce mardi matin dans le Trieux, au niveau du déversoir de Pont Ezer, près de la déchetterie de Guingamp (Côtes-d’Armor).

Selon le parquet de Saint-Brieuc, l’un des corps repêchés est probablement celui de Marie, la jeune lycéenne de 16 ans qui a disparu ce week-end. Le deuxième cadavre serait celui d’une dame âgée de 53 ans.

C’est en explorant à nouveau le Trieux, une petite rivière au bord de laquelle le sac de Marie avait été découvert dimanche, que les plongeurs de la gendarmerie ont découvert les deux corps, ce matin vers 11h30. Le premier correspond en tout point à la description de l’adolescente.

Marie, en état d’ébriété, avait quitté ses camarades ce vendredi vers 23 heures devant le pub le Campbell’s, au centre-ville de Guingamp. Environ deux heures plus tard, la jeune fille avait été aperçue devant la discothèque l’Eden, à proximité du Trieux. Elle n’avait, à priori, pas pu entrer dans l’établissement. Ses amis l’avaient ensuite perdu de vue.

Depuis dimanche, un hélicoptère, des plongeurs et des chiens pisteurs se relayaient pour tenter de trouver la trace de Marie. C’est près du déversoir de Pont-Ezer qu’ils ont finalement trouvé un premier corps. Sa description et ses vêtements laissent peu de doute quant à son identification.

Un deuxième corps a bien été trouvé au même endroit. Il s’agirait d’une femme d’une cinquantaine d’années, qui avait elle aussi disparu à Guingamp. Les autopsies seront pratiquées mercredi à l’institut médicolégal de Rennes.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + trois =









Connexion