A La Une » Faits Divers » Collégiennes prostituées à Cannes : trois adultes écroués

Faits Divers



Collégiennes prostituées à Cannes : trois adultes écroués

vendredi 14 mars 2014 à 9 h 53 min | Aucune réaction

Trois hommes, soupçonnés d’avoir facilité la prostitution de deux adolescentes l’année dernière à Cannes, ont été interpellés puis incarcérés dans l’attente de leur jugement.

Les jeunes filles de 14 et 15 ans, issues de bonne famille, se prostituaient à l’insu de leurs parents. Des cadres et plusieurs chefs d’entreprise auraient ainsi profité de leurs prestations sexuelles hautement tarifées.

Les deux collégiennes avaient décidé l’an dernier de devenir Escort-girls. Pour cela, elles fixaient des rendez-vous sur messagerie ou par téléphone. Puis, après avoir enfilé des tenues sexy, elles se rendaient en voiture dans des hôtels de luxe Cannois pour retrouver leurs clients fortunés. Ce sont des proches qui avaient alerté la police en juin dernier après avoir découvert leur petit manège.

Interrogées par les enquêteurs, les deux adolescentes avaient indiqué avoir fait cela « pour le fun, le sexe, et l’argent ». Lors d’un reportage pour Enquête Exclusive, sur M6, l’une d’elles avait même déclaré avoir gagné 50.000 euros en deux jours et vouloir « devenir une star du X aux USA ».

Le Parquet de Grasse, saisi de l’affaire, avait alors ouvert une enquête pour des faits de proxénétisme aggravé exploitant des mineures. Cette semaine, trois hommes ont donc été interpellés sur commission rogatoire du juge d’instruction en charge du dossier.

Le premier, âgé de 19 ans, est le petit ami de l’une des jeunes filles. Son rôle précis dans cette sordide histoire reste à définir. Le second, un homme de 46 ans employé dans l’événementiel à Monaco, est soupçonné d’être le rabatteur. Il gardait chez lui chaussures à talon aiguille, sous-vêtements érotiques et autres sextoys destinés à ses petites protégées.

Le troisième suspect, âgé de 57 ans, aurait servi de chauffeur aux jeunes collégiennes. Il les conduisaient jusque devant les hôtels. Les trois prévenus, incarcérés mercredi soir dans le cadre d’une comparution immédiate, seront finalement jugés le 14 avril prochain.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + six =









Connexion