A La Une » Faits Divers » Braquage » Bessières : ils volent la banque en passant par les égouts

Braquage



Bessières : ils volent la banque en passant par les égouts

mercredi 19 mars 2014 à 8 h 29 min | Aucune réaction

Des malfaiteurs ont creusé un tunnel dans les égouts ce week-end pour cambrioler l’agence du Crédit Agricole de Bessières (Haute-Garonne).

C’est un casse vraiment audacieux qui a été commis ce week-end dans ce petit village de  Haute-Garonne. Les cambrioleurs ont creusé un tunnel à partir d’une canalisation de la commune pour pouvoir s’introduire tranquillement jusqu’à la salle des coffres.

Les faits se sont produits entre samedi midi, après la fermeture du Crédit Agricole situé avenue de la gare, et mardi matin, jour de la réouverture de l’agence. L’alerte a été donnée en fin de matinée au moment où les responsables ont constaté que la salle des coffres avait été visitée.

Un casse à l’ancienne façon Spaggiarri

Profitant du calme du week-end, les malfaiteurs ont pénétré dans la salle qui se trouve au sous-sol de la banque. Pour y parvenir, ils sont passés par un tunnel qu’ils avaient préalablement creusé sous terre, dans le prolongement d’une canalisation d’évacuation des eaux. Plusieurs coffres, notamment ceux de particuliers, ont été percés et vidés de tout leur contenu. Les bandits se sont ensuite volatilisés leur butin. Le montant du casse n’est pas encore évalué.

Des attentats sur les lignes téléphoniques

Le système d’alarme de la banque n’a pas fonctionné, sans doute en raison des sabotages perpétrés un peu plus tôt sur deux centrales téléphoniques se trouvant à Bessières et Villemur-sur-Tarn. Ces installations ont en effet été détruites dans la nuit de samedi à dimanche par un incendie volontaire. Des milliers d’abonnés sont toujours d’ailleurs privés de téléphone et d’internet.

Tandis que des techniciens de l’identification criminelle ont bouclé le périmètre pour effectuer des prélèvements, des spécialistes en spéléologie de la gendarmerie se sont rendus sur place mardi matin pour explorer la galerie creusée par les cambrioleurs. La section de recherches de la gendarmerie de Toulouse est chargée de l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = quinze









Connexion