A La Une » Faits Divers » Braquage » Attaque du Crédit Agricole de Morières : trois suspects écroués

Braquage



Attaque du Crédit Agricole de Morières : trois suspects écroués

jeudi 27 mars 2014 à 8 h 09 min | Aucune réaction

Trois individus ont été mis en examen et écroués pour l’attaque du distributeur de billets du Crédit Agricole survenue en janvier 2013 sur la commune de Morières-lès-Avignon, dans le Vaucluse.

Dans la nuit du lundi 14 janvier 2013, plusieurs malfaiteurs avaient entièrement détruit la façade de la banque avec un tractopelle équipé d’une fourche. Un engin de chantier qui avait été volé un peu plus tôt sur un parking de Morières.

Les braqueurs, qui avaient réussi a arraché le distributeur, avaient ensuite dérobé les 47.000 euros que contenait le coffre, tout en occasionnant quelques 150.000 euros de dégâts. Ce lundi matin, cinq personnes ont donc été interpellées dans le cadre d’une commission rogatoire lancée dans plusieurs communes du Grand-Avignon.

L’enquête, menée par les brigades de recherches de Marseille et d’Avignon, a permis d’établir que certains des malfaiteurs étaient également liés au cambriolage réalisé en octobre dernier dans un tabac-presse du Vaucluse. Les policiers ont notamment retrouvé l’ADN de l’un d’entre eux sur la lance thermique qui avait permis de découper la devanture du commerce.

Parmi les cinq interpellés, trois hommes âgés de 20 à 25 ans, originaires de Sorgues, ont été mis en examen puis placés en détention provisoire. Un quatrième, également poursuivi, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + six =









Connexion