A La Une » Justice » Meurtre d’Alain Leleu : 15 ans de réclusion pour l’ex-actrice porno

Justice



Meurtre d’Alain Leleu : 15 ans de réclusion pour l’ex-actrice porno

samedi 15 février 2014 à 10 h 07 min | Aucune réaction

Alexandra Nicolas, reconnu coupable du meurtre du producteur Alain Leleu, a été condamnée ce vendredi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Chartres (Eure-et-Loir).

Cette femme de 42 ans, accusée d’avoir étranglé son compagnon avec une ceinture, n’a jamais nié les faits. Elle a reconnu avoir tué son amant de 63 ans, le 6 février 2010 dans sa maison de Champhol qu’il lui avait offerte.

Le corps du producteur de spectacle, dont la famille avait signalé sa disparition, avait été découvert le 26 février 2010 dans le coffre de sa voiture, sur un parking d’Orléans. Très vite, les soupçons s’étaient portés sur sa compagne, ancienne Escort-girl et actrice de films pornographiques.

Lors du procès, Alexandra Nicolas a affirmé ne pas avoir voulu la mort de son amant. Le jour du drame, il était assis dans le canapé lorsqu’une dispute a éclaté. « Il voulait que je mette ma fille dans une école privée […] et a proféré des mots blessants sur elle », a-t-elle raconté à la barre.

Il aurait laissé entendre que la petite fille pourrait elle aussi devenir prostituée. N’ayant pas supporté ces propos, Alexandra Nicolas aurait pris une ceinture puis l’aurait étranglé. Elle a ensuite appelé son deuxième amant, Yves Bernard, qui l’a aidé à mettre le corps dans le coffre de la voiture.

Alain Leleu était très généreux avec sa maîtresse. En plus de la maison qu’il lui avait offerte, il lui avait fait cadeau d’une voiture de 30.000 euros, et lui avait donné 40.000 euros pour le dernier Noël. Le soir de la dispute, il aurait menacé sa maîtresse de lui couper les vivres. Mais Alexandra Nicolas a toujours affirmé que l’argent n’était pas le mobile du crime.

L’accusée, qui comparaissait libre, a fondu en larmes lorsque les jurés ont rendu leur verdict. Condamnée à 15 années de réclusion, elle a été immédiatement écrouée. Yves Bernard a écopé de deux ans de prison ferme pour recel de cadavre et modification de la scène de crime.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = dix









Connexion