A La Une » Faits Divers » Viol » Marseille : le mineur aurait aussi violé l’homme qu’il dit avoir tué

Viol



Marseille : le mineur aurait aussi violé l’homme qu’il dit avoir tué

jeudi 23 janvier 2014 à 9 h 28 min | Aucune réaction

L’adolescent de 16 ans, placé en garde à vue pour avoir participé au viol d’une dame de 77 ans dimanche à Marseille, a reconnu avoir violé un retraité de 69 ans avant de le tuer en décembre dernier dans le quartier d’Endoume.

Le jeune garçon, recherché par la police, a été interpellé mardi matin vers 1 heure sur la place Sadi-Carnot. Il aurait agressé, séquestré puis violé une vieille dame dimanche matin à son domicile du boulevard Baille.

Selon les éléments recueillis par les enquêteurs de la PJ, le jeune homme serait également le meurtrier du sexagénaire retrouvé mort le 20 décembre 2013 à son domicile de la rue Chaix, dans le 7e arrondissement de Marseille. Mais avant de l’assassiner à coups de couteau lors du cambriolage de son appartement, il l’aurait tout d’abord violé. C’est ce qu’il a rapporté lors de ses auditions.

Déféré au parquet, le mineur a été mis en examen pour homicide volontaire et viol sur personne âgée. Il sera entendu dans les prochains jours pour l’agression de la vieille dame qu’il a commis avec deux complices.

D’après son avocat, l’adolescent était placé dans un foyer depuis l’âge de 6 ans et avait été incarcéré en avril dernier à la prison pour mineurs de la Valentine.

Après plusieurs semaines de détention, les services sociaux lui avaient trouvé une chambre d’hôtel et il aurait alors enchaîné vols et agressions jusqu’à ce qu’il se fasse interpeller.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = douze









Connexion