A La Une » Faits Divers » Meurtre » Fusillade près d’une école à Marseille : Medjou abattu devant son fils

Meurtre



Fusillade près d’une école à Marseille : Medjou abattu devant son fils

mercredi 29 janvier 2014 à 6 h 38 min | Aucune réaction

Lakhdar Medjou, un homme de 40 ans connu pour trafic de stupéfiants, a été tué dans sa voiture ce mardi après-midi vers l’école primaire de la cité Val Plan, dans le 13e arrondissement de Marseille.

La fusillade s’est produite vers 17 heures. Ce père de famille, considéré comme un membre du grand banditisme, a été abattu d’une rafale de kalachnikov alors que son fils de 10 ans se trouvait à l’arrière du véhicule.

Lakhdar Medjou a été sauvagement abattu alors qu’il attendait sa fille sur un parking à la sortie de l’école primaire. Son fils de 10 ans était assis à l’arrière de la Mercedes quand deux individus cagoulés ont mitraillé le pare-brise.

Une vingtaine de balles ont été tirées. Medjou est mort sur le coup. Malgré la puissante rafale de Kalachnikov, l’enfant, qui s’est caché derrière le siège, n’a pas été touché. Cette exécution sommaire a tout d’un règlement de comptes.

Les tueurs, arrivés dans une Twingo volée, ont ensuite incendié le véhicule près des lieux du crime avant de prendre la fuite en scooter avec d’éventuels complices.

Medjou, connu pour trafic de drogue et association de malfaiteurs, avait été interpellé après avoir survolé la prison de Villefranche-sur-Saone en juillet 2005. Un projet réalisé dans le but de faire évader Pascal Payet, un braqueur multirécidiviste et figure du grand banditisme marseillais.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = neuf









Connexion