A La Une » Faits Divers » Agression » Brive-la-Gaillarde : séquestré et torturé pendant deux jours

Agression



Brive-la-Gaillarde : séquestré et torturé pendant deux jours

dimanche 19 janvier 2014 à 9 h 13 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 23 ans a été séquestré et violemment battu par six individus cette semaine dans un appartement de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze.

C’est sa petite amie qui, inquiète de ne pas avoir de ses nouvelles depuis mercredi, a alerté la police vendredi en fin de journée. La victime, localisée grâce à son téléphone portable, a été libérée vers 22 heures et six personnes ont été placées en garde à vue.

Le jeune homme aurait été séquestré durant deux jours dans un appartement du quartier de Rivet à Brive-la-Gaillarde. Torturé et ayant subi de nombreuses violences, il souffrait de multiples contusions et blessures au visage. Ses tortionnaires lui avaient également rasé la tête.

C’est lui qui a ouvert la porte aux policiers tandis que ses agresseurs prenaient la fuite par la fenêtre. Les six individus, quatre hommes et deux femmes âgés de 18 à 34 ans, ont été interpellés par les policiers de la BAC puis placés en garde à vue.

La piste d’un règlement de comptes

Le jeune homme tabassé est sorti de l’hôpital samedi en début d’après-midi et devrait être entendu par les enquêteurs durant le week-end.

Selon les premières indications, un règlement de dettes sur fond de trafic de drogue pourrait être à l’origine de cette séquestration.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = neuf









Connexion