A La Une » Justice » Braquage et séquestration d’un restaurateur à Nice : 13 ans de réclusion

Justice



Braquage et séquestration d’un restaurateur à Nice : 13 ans de réclusion

vendredi 10 janvier 2014 à 17 h 32 min | Aucune réaction

Azzedine Achour, un algérien de 26 ans, a été condamné ce vendredi à 13 ans de réclusion criminelle pour le braquage et la séquestration du restaurateur Bernard Ollé en avril 2012 à Nice.

La cour d’assises des Alpes-Maritimes a également ordonné la confiscation de 343.000 euros découverts au domicile de l’accusé lors des perquisitions. Ses avocats devraient faire appel du jugement.

Azzedine Achour comparaissait seul devant la cour d’assises pour avoir braqué, séquestré et dévalisé le propriétaire du célèbre restaurant La Petite Maison, en avril 2012, dans sa villa du quartier du Mont-Boron.

Avec deux autres individus, qui n’ont jamais été identifiés, il avait attaqué le restaurateur en pleine nuit, puis après l’avoir retenu de force et menacé, il avait vidé ses coffres, emportant 45.000 euros en espèce et des montres de luxe d’une valeur de 100.000 euros.

Selon Azzedine Achour, qui a toujours clamé son innocence, la somme d’argent trouvé à son domicile provenait d’un héritage dont il a bénéficié en Algérie. Il a nié toute implication dans ce braquage, et ce malgré la découverte dans la villa de traces de sang lui appartenant.

Ses avocats, qui ont plaidé l’acquittement, vont sans doute faire appel.

Crédit photo: jimmyharris – Flickr (cc)






Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion