A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre de Mickaël Augusto au Havre : un suspect trahi par son ADN

Meurtre



Meurtre de Mickaël Augusto au Havre : un suspect trahi par son ADN

vendredi 20 décembre 2013 à 12 h 06 min | Aucune réaction

Un jeune apprenti de 19 ans, soupçonné d’avoir tué Mickaël Augusto en août dernier dans un appartement du Havre, a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué.

D’après les enquêteurs du SRPJ de Rouen, ce jeune garçon avait fait connaissance avec la victime en juillet 2013, soit un mois avant le meurtre. Ils s’étaient connus sur Internet et s’étaient rencontrés à plusieurs reprises, notamment pour passer du temps ensemble.

Mickaël Augusto, 38 ans, a été retrouvé mort baignant dans une mare de sang la nuit du mercredi 14 août 2013 dans son appartement situé au 1er étage d’un immeuble de la rue Jules-Tellier. Ce sont des voisins qui, sentant une odeur suspecte, avaient alerté les pompiers. D’après l’autopsie, la victime avait reçu un coup de couteau dans la poitrine. Sa mort remontait au 8 août.

Après quatre mois d’investigations, les policiers ont finalement interpellé un suspect dans la région du Havre. Il a été confondu par son ADN présent sur un couteau cassé et une bouteille trouvés dans l’appartement. Il avait également consulté la boîte mail de la victime, juste après le meurtre.

Selon ses explications, le soir du jeudi 8 août, les deux hommes auraient eu une altercation pour un mobile semble-t-il peu important. L’apprenti aurait alors poignardé Mickaël, puis se serait enfui avec son téléphone portable.

Mis en examen ce jeudi pour homicide volontaire et vol, il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire du Havre.

Par ailleurs, un mineur de 17 ans, qui aurait aidé le meurtrier présumé à « nettoyer » la scène du drame, a été placé sous contrôle judiciaire pour non dénonciation de crime.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = douze









Connexion