A La Une » Faits Divers » Incendie » Incendie de la discothèque du Ramier : le patron offre une prime

Incendie



Incendie de la discothèque du Ramier : le patron offre une prime

mercredi 4 décembre 2013 à 7 h 45 min | Aucune réaction

Jean-Jacques Lasserre, le patron du Studio One, promet une forte récompense à qui lui livrera le nom des malfaiteurs qui ont incendié sa discothèque mardi dernier.

Mardi 28 novembre, vers 4 heures du matin, deux voitures béliers étaient lancées contre le Studio One, au niveau du complexe du Grand Ramier, à Toulouse. Un incendie, visiblement d’origine criminelle, s’est alors déclaré et a ravagé l’établissement.

Aujourd’hui, Jean-Jacques Lasserre ne compte pas en rester là. Il promet une forte prime aux personnes susceptibles de lui livrer des renseignements sur les auteurs de l’incendie. « Je propose plusieurs dizaines de milliers d’euros. Anonymat et discrétion garantis » dit-il. Les renseignements peuvent être fournis en appelant au 06.41.04.50.55

« J’ai une discothèque qui marchait bien et qui était pleine tous les week-ends, explique le patron remonté. Selon moi, la concurrence n’est pas étrangère à tout cela ». En cinq ans, Jean-Jacques Lasserre a vu quatre de ses établissements de nuit visés par des incendies criminels non élucidés, à Toulouse et dans le Tarn.

Le SRPJ de Toulouse, en charge des investigations, n’écarte pour le moment aucune hypothèse. Entre altercations devant la boîte de nuit, clients refoulés par les vigiles ou querelles entre noctambules, la discothèque s’est peut-être attirée de nombreuses inimitiés.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + quatre =









Connexion