A La Une » Faits Divers » Meurtre » Crépy-en-Valois : un homme pourchassé puis exécuté par balles

Meurtre



Crépy-en-Valois : un homme pourchassé puis exécuté par balles

mercredi 25 décembre 2013 à 11 h 07 min | Aucune réaction

Hassen Bouhjar, un homme de 29 ans, a été abattu ce dimanche en début d’après-midi devant un immeuble du quartier Kennedy, à Crépy-en-Valois, dans l’Oise.

Le jeune homme a été poursuivi par ses agresseurs avant d’être exécuté de quatre balles sur le parking, au pied de son immeuble de l’avenue Kennedy. De nombreux riverains ont assistés à la scène depuis leurs fenêtres. Les tueurs sont toujours en fuite.

Samedi après-midi, une première altercation avait opposé Hassen Bouhjar à plusieurs individus. Ces derniers sont revenus le voir le lendemain et une nouvelle dispute a eu lieu devant la tour HLM. Des cris. Des insultes. Et les trois hommes se sont battus. Hassen a bien tenté de s’enfuir, mais ses agresseurs l’ont poursuivi. Puis soudain, trois ou quatre coups de feu ont éclaté.

Le jeune homme, décrit comme quelqu’un apparemment sans histoires, s’est alors effondré au sol. Pendant ce temps, ses deux agresseurs ont pris la fuite en courant et se sont engouffrés dans une voiture où les attendaient un troisième homme.

A leur arrivée sur place, les gendarmes de Crépy-en-Valois n’ont pu que constater le décès du jeune garçon. Quatre impacts de balles ont été relevés sur son corps. Des barrages ont aussitôt été mis en place pour tenter d’intercepter les fuyards.

Les trois individus, qui ont agi à visage découvert, seraient âgés d’une vingtaine d’années. Ils sont toujours activement recherchés.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = sept









Connexion