A La Une » Faits Divers » Viol » Beaumont-de-Lomagne : enlevée et violée par deux individus

Viol



Beaumont-de-Lomagne : enlevée et violée par deux individus

jeudi 12 décembre 2013 à 9 h 23 min | Aucune réaction

Une jeune femme de 22 ans a été enlevée, séquestrée puis violée par deux individus samedi dernier à Beaumont-de-Lomagne, dans le Tarn-et-Garonne.

Dans le cadre de cette sordide affaire, les gendarmes de la compagnie de Castelsarrasin recherchent deux suspects et lancent un appel à témoins. Des portraits-robots ont été placardés mercredi matin sur les vitrines des commerces de Beaumont.

Les faits se sont déroulés dans cette petite commune de 3.800 habitants située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Montauban. Le samedi 7 décembre 2013, une femme de 22 ans marche tranquillement près du collège Théodore-Despeyrous. Aux alentours de 17 heures, deux individus circulant à bord d’une voiture se portent à sa hauteur et l’interpellent.

Puis, dans des circonstances encore assez floues, les deux individus l’auraient enlevée puis séquestrée dans leur véhicule. Ils sont ensuite allez un peu plus loin pour abuser d’elle sexuellement. Une agression rapide et violente, suffisamment grave pour être qualifié de viol.

La victime serait alors parvenue à échapper à ses agresseurs et à s’enfuir. Prise en charge par les gendarmes, elle a été conduite au centre hospitalier de Montauban pour réaliser les constatations médicales. Elle a également donné une description suffisamment précise de l’un de ses violeurs. Les gendarmes ont pu ainsi dresser un portrait-robot et le diffuser aux commerçants du village.

Avis de recherche pour « enlèvement, séquestration et viol »

Les enquêteurs de la brigade de recherche de Castelsarrasin lancent un appel à témoins. Le principal suspect est de type européen. Il a les cheveux châtains clair, les yeux bleus et mesure environ 1 mètre 85. Il aurait entre 25 et 30 ans.

Le second individu était porteur d’un bonnet de type Péruvien de couleur gris clair ou blanc, avec des tresses et des motifs. Toute personne pouvant apporter des éléments est priée de contacter la gendarmerie au 05.63.26.70.24







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = onze









Connexion