A La Une » Faits Divers » Agression » Bagarre dans un foyer près de Nancy : il reçoit 20 coups de couteau

Agression



Bagarre dans un foyer près de Nancy : il reçoit 20 coups de couteau

jeudi 5 décembre 2013 à 10 h 19 min | Aucune réaction

Un ressortissant géorgien de 39 ans a été poignardé à vingt reprises par un SDF toxicomane dans un studio du foyer Sonacotra à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle).

A l’origine de cette violente agression, un différend qui aurait mal tourné. L’auteur des coups de couteau, un autre géorgien de 32 ans, a été interpellé pour tentative d’homicide puis placé en garde en vue avec sa mère.

Le drame s’est déroulé mardi soir dans un appartement du foyer Sonacotra situé Boulevard Louis Barthou. Sergueï, un sans domicile fixe, est venu rendre visite à sa mère qui loge ici depuis près de 4 ans. Il croise alors un de ses compatriotes, à qui il a donné rendez-vous, et une violente dispute s’en suit. La bagarre éclate. Il sort un couteau et frappe sa victime d’une vingtaine de coups de couteau.

Ce sont d’autres résidents qui vont alertés les secours. Lorsque les policiers arrivent, vers minuit, le forcené est enfermé dans le studio avec sa mère. Il y a du sang partout, jusqu’au rez-de-chaussée de l’immeuble. Les forces de l’ordre ont dû enfoncer la porte pour intervenir et maîtriser l’individu avant que celui-ci fasse un malaise. Le toxicomane, en état de transe, est alors conduit aux urgences.

Pendant ce temps, les pompiers portent secours à la victime qui se trouve au sol, dans la salle de bains. Ayant perdu beaucoup de sang, il a été transporté dans un état grave à l’hôpital central de Nancy. Il a reçu près de 20 coups de couteau, mais il semblerait que ses jours ne soient plus en danger.

Le foyer des travailleurs Barthou, géré par l’association Le Pélican, héberge en temps normal 156 personnes. Principalement des anciens originaires d’Afrique du Nord. Sauf qu’actuellement, « il y a de plus en plus de jeunes ressortissant venus des pays de l’Est » déplore un des résidents.

Sergueï, déjà bien connu des services de police, et sa mère, âgée de 58 ans, ont ensuite été placé en garde à vue à Lobau. La piste d’un guet-apens sur fond de drogue est envisagée. Le parquet a ouvert une enquête pour tentative d’homicide et a confié les investigations à la brigade criminelle de Nancy.

Photo d’illustration : Feuerwehr via Flickr (licence cc)






Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = seize









Connexion