A La Une » Faits Divers » Meurtre » Bagarre à Thouars : un homme tué à coups de batte de baseball

Meurtre



Bagarre à Thouars : un homme tué à coups de batte de baseball

lundi 30 décembre 2013 à 8 h 23 min | Aucune réaction

Une violente altercation, opposant deux hommes de 18 et 25 ans, a fait un mort dans la nuit de vendredi à samedi au centre-ville de Thouars, dans le département des Deux-Sèvres.

La bagarre s’est déroulée peu avant 2 heures du matin dans un appartement situé au 37, rue de la Trémoïlle. Une enquête pour homicide volontaire, c’est à dire assassinat, a été immédiatement ouverte par le parquet de Niort.

Pompiers et policiers ont été appelés vers 1h55 pour une rixe qui dégénérait. C’est la mère du suspect qui les a prévenus. A l’arrivée des secours, il était déjà trop tard. L’homme de 25 ans est mort suite à ses blessures.

D’après les premiers éléments recueillis, Un adolescent de 18 ans l’aurait violemment tabassé à coups de batte de baseball. La mère du meurtrier présumé avait signalé aux policiers que son fils se trouvait dans un état second, et elle craignait qu’il ne fasse une bêtise.

Une fois interpellé, le suspect a été conduit au commissariat. Après avoir été examiné par un médecin, afin de savoir si son placement sous surveillance pouvait être ou non prolongé, il a été hospitalisé d’office sous ordre du procureur.

L’autopsie de la victime aura lieu ce lundi à l’institut médico-légal de Poitiers. Le SRPJ d’Orléans est chargé de l’enquête. Une expertise psychiatrique devra définir si le meurtrier était dans toutes ses capacités mentales lors de son passage à l’acte.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = huit









Connexion