A La Une » Faits Divers » Attentats en Corse : deux gendarmeries visées par des tirs de roquette

Faits Divers



Attentats en Corse : deux gendarmeries visées par des tirs de roquette

vendredi 6 décembre 2013 à 9 h 09 min | Aucune réaction

Deux attentats à l’arme lourde ont été commis en Corse jeudi soir contre la caserne de gendarmerie Battesti à Ajaccio et celle du quartier de Montesoro à Bastia.

Les faits, qui n’ont pas encore été revendiqués, se sont produits ce jeudi soir peu avant 20 heures. Les deux gendarmeries ont été visées quasi simultanément par des tirs de roquette, provoquant de légers dégâts, sans faire de victime.

La première déflagration s’est fait entendre dans le quartier de Montesoro, à Bastia. L’ogive à tête inerte est allée frapper la façade aux vitres blindées du groupement de gendarmerie. Plusieurs militaires travaillaient à l’étage en dessous lors de l’explosion. Aucun blessé n’est à déplorer.

A Ajaccio, une roquette sans charge a touché une voiture stationnée dans la caserne située dans le quartier du Loretto. L’explosion s’est produite tout près du bâtiment abritant les familles. Il n’y a eu la aussi aucun blessé.

Ces deux attentats, non revendiqués, ont été commis seulement quelques jours après une vague d’interpellations de militants nationalistes corses. Ces arrestations avaient eu lieu dans le cadre d’enquêtes sur des attentats revendiqués par le FLNC-UC contre des résidences secondaires en 2012.

« Ces dernières semaines, gendarmes et policiers ont procédé sur l’île à de nombreuses interpellations dans des affaires de terrorisme et de criminalité organisée, a déclaré le ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Ils obtiennent des résultats dans des affaires de racket et d’extorsion, qui dérangent manifestement ceux qui veulent faire régner la violence en Corse. Tout sera mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ces actes intolérables »

Photo : @LesNews via Twitter

Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = sept









Connexion