A La Une » Faits Divers » Agression » Prison de Moulins : le beau-père de Fiona frappe deux surveillants

Agression



Prison de Moulins : le beau-père de Fiona frappe deux surveillants

dimanche 3 novembre 2013 à 12 h 08 min | Aucune réaction

Berkane Maklouf, mis en examen pour coups mortels dans l’affaire Fiona, a sauvagement agressé deux surveillants samedi soir à la prison de Moulins.

L’homme a agressé les agents pénitentiaires vers 18 heures, au moment des repas. Les deux gardiens ont été hospitalisés.

Berkane Maklouf a quant à lui été transféré en quartier disciplinaire.

Le compagnon de Cécile Bourgeon s’en est pris violemment aux deux surveillants qui lui apportaient son plateau repas. Il a d’abord donné un coup de poing dans la figure de celui qui ouvrait sa cellule, puis a frappé le second qui voulait s’interposer. Il a ensuite réussi à refermer la porte de la cellule avant l’arrivée des renforts.

Le premier surveillant agressé a eu l’arcade sourcilière ouverte, le second une plaie au front. Tous deux ont été conduits à l’hôpital.

« Cela faisait plusieurs jours que nous avions alerté sur le comportement instable de ce détenu […] A la demande des médecins, il bénéficiait pourtant d’un régime particulier avec le service d’une double ration de repas. Des repas qu’il jetait systématiquement par la fenêtre » explique le secrétaire national du syndicat FO Pénitentiaire.

L’équipe d’intervention a finalement maîtrisé Berkane et l’a transféré de l’isolement au quartier disciplinaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion