A La Une » Faits Divers » Meurtre » Horrible meurtre à Draguignan : il tue sa mère à coups de harpon et se pend

Meurtre



Horrible meurtre à Draguignan : il tue sa mère à coups de harpon et se pend

vendredi 22 novembre 2013 à 9 h 27 min | Aucune réaction

Un homme de 38 ans, souffrant de troubles mentaux, a massacré sa propre mère avant de se pendre chez lui ce mercredi matin à Draguignan, dans le Var.

Ce drame familial sordide s’est déroulé vers 7 heures du matin dans un petit appartement situé sur l’avenue de la Grande armée. La dame, âgée de 61 ans, a été sauvagement tuée par son fils qui a ensuite décidé de mettre fin à ses jours par pendaison.

Inquiète de ne pas avoir de nouvelles de son fils depuis plusieurs jours, la mère s’était rendue à son domicile. A peine était-elle entrée, qu’il lui a planté un harpon dans le corps. Puis il lui a fracassé le crâne à l’aide d’une boule de pétanque reliée à une chaînette. Une arme artisanale ressemblant à celle utilisée au moyen-âge. Pour finir, il s’est acharné sur la défunte à coups de hache.

L’individu, déficient mental, s’est alors rendu chez son voisin lui expliquant qu’il venait de tuer sa mère et qu’il fallait prévenir les secours. Entre-temps, l’auteur de ce crime barbare est retourné s’enfermer dans son studio, et a utilisé une barre de traction pour se pendre dans sa cuisine.

« J’aurais peut-être dû le retenir pour ne pas qu’il se suicide, mais il aurait pu s’en prendre à moi. Heureusement, mes enfants étaient déjà partis à l’école », raconte le voisin, qui évoque un homme qui « ne disait jamais bonjour et ne parlait à personne ». « Même en été, il restait enfermé dans son studio et ne sortait jamais », précise-t-il.

Le père du meurtrier devait être entendu par les enquêteurs qui cherchent maintenant à comprendre les raisons qui ont poussé cet homme à se débarrasser de sa mère dans un tel déferlement de violence.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion