A La Une » Faits Divers » Meurtre » Homme tué à Caudecoste : la jeune fille présentée au parquet

Meurtre



Homme tué à Caudecoste : la jeune fille présentée au parquet

samedi 16 novembre 2013 à 11 h 20 min | Aucune réaction

La jeune adolescente de 15 ans, placée en garde à vue pour le meurtre de Stéphane Roque mercredi soir à Caudecoste, a été placée sous le statut de témoin assisté.

La jeune fille a été présentée à un juge des enfants ce vendredi matin puis laissée libre.

Le juge d’instruction a finalement considéré qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments à charge pour une mise en examen.

Au moment où le coup de fusil a été tiré, l’adolescente était a priori seule dans le véhicule avec Stéphane Roque, son ex-compagnon. Mais que s’est-il exactement passé ce mercredi soir sur ce petit chemin isolé près de Caudecoste, dans le Lot-et-Garonne ?

Vers 18 heures, l’homme de 44 ans est passée prendre la jeune fille à la sortie de son lycée à Agen, où elle avait eu cours toute la journée, et lui a proposé de la ramener en voiture chez elle, à Fals. Tous deux se connaissaient depuis environ un an et avaient entretenu une liaison amoureuse. L’adolescente est donc montée dans le Scénic sans méfiance.

Stéphane voulait, semble-t-il, discuter avec elle une dernière fois. Car la lycéenne avait mis un terme à leur relation fin septembre. Une rupture douloureuse, très mal vécue par le quadragénaire qui enchaînait menaces et chantage affectif. Le 2 octobre dernier, il avait même été condamné à trois mois de prison pour agression sexuelle sur cette jeune fille.

Prisonnière dans la voiture

L’adolescente et l’homme désespéré se retrouvent donc seuls dans cette voiture. Sur le trajet, Stéphane Roque serait alors devenu plus menaçant et aurait brusquement changé d’itinéraire. Il se serait engagé sur un chemin perdu au lieu-dit Tucos et aurait stoppé net le véhicule au milieu de nul part. La jeune fille, terrorisée, aurait ensuite été poussée à l’arrière du Scénic et privée de son téléphone portable.

Le quadragénaire lui aurait alors fait part d’un scénario macabre en montrant son fusil de chasse. Vers 19h30, le coup éclate. Stéphane Roque est mortellement touché au niveau du thorax. C’est finalement la famille de l’adolescente, prévenue par plusieurs appels, qui alertera les gendarmes. La jeune fille, en état de choc, sera hospitalisée brièvement avant d’être placée en garde à vue et déférée au parquet.

Dans quelles circonstances le coup de fusil est-il parti ? Les investigations en cours permettront sûrement d’établir s’il y a eu légitime défense ou homicide involontaire. En attendant, le parquet d’Agen a ouvert une information judiciaire pour violences avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. La lycéenne est sortie libre et fera l’objet d’une procédure en assistance éducative.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion