A La Une » Faits Divers » Meurtre » Corps calciné du bois de Boulogne : la victime tuée à coups de couteau

Meurtre



Corps calciné du bois de Boulogne : la victime tuée à coups de couteau

mercredi 27 novembre 2013 à 10 h 42 min | Aucune réaction

La femme, dont le corps à moitié calciné a été retrouvé ce lundi dans le bois de Boulogne, est morte après avoir reçu une dizaine de coups de couteau.

Le corps de la victime présentait des blessures au niveau des épaules et du dos. Elle aurait été poignardée alors qu’elle tentait de se défendre.

Le ou les auteurs du meurtre auraient ensuite voulu faire disparaître le corps en le brûlant.

Le cadavre, probablement celui d’une jeune prostituée, a été découvert par un promeneur ce lundi matin route de la Muette, dans le bois de Boulogne. La victime, à demi-carbonisée et torse dénudé, se trouvait en position fœtale et avait le crâne enfoncé.

Le corps était brûlé à partir du cou et jusqu’en haut des cuisses. De nombreuses traces de sang ont été relevées sur le visage et dans les cheveux. D’importantes blessures ont également été constatées au niveau des mains. Elles auraient été causées alors que la victime tentait probablement de se défendre.

Une autopsie devait être pratiquée ce mardi matin pour déterminer les causes du décès. Les résultats devraient également permettre d’établir si la victime a été violée avant d’être sauvagement assassinée.

Par ailleurs, un poing américain ainsi qu’un téléphone portable et un sac contenant un jean, du maquillage et des préservatifs ont été retrouvés à proximité de la scène de crime. La brigade criminelle de Paris poursuit les investigations.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion