A La Une » Faits Divers » Meurtre » Sainte-Geneviève : le corps de l’éducateur disparu retrouvé

Meurtre



Sainte-Geneviève : le corps de l’éducateur disparu retrouvé

mercredi 11 septembre 2013 à 8 h 25 min | Une réaction

Le corps de Mamadou Magassouba, l’éducateur porté disparu depuis le 30 août dernier, a été retrouvé ce mardi à Sainte-Geneviève, dans l’Oise.

L’éducateur âgé de 41 ans, d’origine ivoirienne, n’avait plus donné signe de vie depuis qu’il s’était rendu ce soir-là dans la cité des 4000 à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

Un suspect est actuellement en garde à vue.

Le cadavre a été retrouvé hier midi dans un fossé près de Sainte-Geneviève, en bordure de la départementale 1001. Soufiane, la dernière personne à l’avoir vu vivant, a été placé en garde à vue. C’est lui qui a indiqué aux policiers où se trouvait le corps.

D’après les premières constatations, Mamadou Magassouba, éducateur à la fondation Jeunesse Feu Vert, aurait été tué d’une balle en pleine tête. Une autopsie doit être pratiquée jeudi pour déterminer les causes exactes de son décès.

Le vendredi 30 août, Soufiane et Mamadou se seraient rendus dans l’Oise en fin d’après-midi pour y récupérer plusieurs paires de basket. Trois individus auraient alors surgi puis abattu la victime.

Ils auraient ensuite abandonné son corps le long de la route départementale en jetant une simple couverture sur la dépouille.

Après la disparition de Mamadou, le parquet de Bobigny avait ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration en bande organisée.

Soufiane, considéré comme principal suspect, aurait contracté une importante dette auprès de la victime. Il devrait être déféré au parquet dès demain matin.







Une réaction sur “Sainte-Geneviève : le corps de l’éducateur disparu retrouvé”




  1. Eglantine

    Mamadou Magassouba, homme d’honneur, grand travailleur, un grand frère pour beaucoup. Nous voyons les traces de son travail, de son soutien, de ses conseils partout a St Ouen, dans le 93 et au de la. Il nous manque chaque heure de nos vies, chaque minute…mais on doit se souvenir qu’il est toujours avec nous, pour toujours.
    Courage aux Audoniens et a tous les français qui continuent de lutter pour une vie saine, une jeunesse meilleure, une vie meilleure en France. MAMADOU, A BIENTOT, GRAND HOMME. WARABA.

    #8266


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + quatre =









Connexion