A La Une » Justice » Morte dans le métro parisien : 15 ans de prison pour l’accusé

Justice



Morte dans le métro parisien : 15 ans de prison pour l’accusé

vendredi 20 septembre 2013 à 8 h 05 min | Aucune réaction

Frédéric Magave-Marques a été condamné jeudi soir à 15 années de réclusion criminelle pour avoir causé la mort de Vy-Anh Nguyen en décembre 2010 à la station Etienne-Marcel, à Paris.

Ce jeune homme de 21 ans a été reconnu coupable de vol avec violence ayant entraîné la mort. Sa condamnation est conforme aux réquisitions du ministère public qui demandait une peine de 15 ans minimum.

Le lundi 27 décembre 2010, Frédéric Magave-Marques avait tenté de voler le téléphone portable d’une passagère à la station de métro Etienne-Marcel, dans le 1er arrondissement de Paris. Dans sa fuite, il avait percuté Vy-Anh Nguyen dans les escaliers, qui en tombant sur la tête est décédée.

Le jeune homme, originaire de Guyane, avait raconté qu’après avoir volé le téléphone, il avait couru « comme un fou » et bousculé Vy-Anh sans la voir tomber, ni imaginer une telle issue.

Mais pour l’avocate générale, l’accusé avait au contraire repoussé la jeune commerciale de 27 ans au moment où il s’emparait de son baladeur qu’elle tenait à la main. Un vol contesté par la défense.

Selon certains témoignages recueillis durant l’enquête, la victime avait crié et agrippé son agresseur pour l’empêcher de s’enfuir. Il l’avait alors poussée violemment dans les escaliers, la regardant tomber.

Frédéric Magave-Marques, recherché par la police, avait affirmé lors de son arrestation n’avoir eu connaissance de la mort de la jeune femme que début janvier, lors de son retour d’un séjour à Londres.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ quatre = neuf









Connexion