A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre de la petite Ludivine à Tréclun : le père reste introuvable

Meurtre



Meurtre de la petite Ludivine à Tréclun : le père reste introuvable

jeudi 26 septembre 2013 à 9 h 36 min | Aucune réaction

David Golmard, le père de Ludivine, une fillette de 6 ans retrouvée morte lundi matin à Tréclun (Côte-d’Or), est toujours en fuite.

Depuis maintenant trois jours, et ce malgré de nombreuses recherches et investigations, l’homme reste introuvable.

D’autre part, l’autopsie réalisée ce mardi a démontré que la petite Ludivine avait été tuée d’un violent coup porté à la tempe.

Une trentaine de gendarmes, appuyés d’un hélicoptère et d’un chien pisteur, ont continué hier de ratisser tous les environs de Tréclun. Les bois et les champs ont été minutieusement fouillés, mais toujours aucune trace de David Golmard.

Ludivine, une petite fille âgée de 6 ans, a été retrouvée morte ce lundi matin au domicile de son père qui en avait la garde. L’enfant était allongée dans un lit sous une couverture dans la maison du père située rue du Grand-Four, à Tréclun.

Selon le médecin légiste, la mort de Ludivine remontrait à la nuit du samedi au dimanche. Le décès serait dû à un traumatisme crânien provoqué par un coup violent porté au niveau de la tempe droite. D’après les gendarmes en charge de l’enquête, l’arme du crime, un objet contondant, n’aurait pas encore été retrouvée.

Les recherches pour tenter de retrouver David Golmard devraient reprendre ce matin. L’homme, âgé de 40 ans et sans emploi, serait parti avec son VTT de couleur jaune et rouge.

Les gendarmes de la brigade de recherches de Dijon demandent à nouveau à toute personne qui aurait aperçu depuis samedi soir David Golmard de bien vouloir les contacter au 03.80.27.03.60







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = quatre









Connexion