A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Illfurth : une femme retrouvée morte dans son salon

Meurtre



Meurtre à Illfurth : une femme retrouvée morte dans son salon

samedi 14 septembre 2013 à 8 h 56 min | Aucune réaction

Isabelle Mosser, une mère de famille âgée de 41 ans, a été retrouvée morte jeudi à son domicile d’Illfurth, près de Mulhouse.

C’est son mari qui a découvert le corps ensanglanté en rentrant dans leur maison située rue du Château, dans un petit quartier tranquille.

L’hypothèse d’un cambriolage qui aurait mal tourné est avancée. D’importants moyens de gendarmerie ont été déployés.

Selon les tout premiers éléments de l’enquête, Isabelle Mosser devait aller chercher sa fille jeudi après-midi à l’école d’Hochstatt, mais elle ne s’y est pas présentée. Ses proches se sont fortement inquiétés car elle ne répondait pas non plus au téléphone.

C’est en rentrant au domicile familial, vers 17 heures, que son mari a découvert le corps d’Isabelle baignant dans une mare de sang. Son épouse est morte, dans des circonstances que l’on ignore, et la maison a semble-t-il été fouillée. Il a aussitôt alerté gendarmes et pompiers.

Un périmètre de sécurité a été mis en place. Les techniciens de l’identification criminelle de Colmar ont passé la scène de crime au peigne fin. Tandis que les brigades locales interrogeaient les voisins, les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg entamaient leurs investigations.

Il semblerait que les maisons mitoyennes, où vivait la famille d’Isabelle Mosser et celle de sa sœur, aient été toutes deux fouillées. Il pourrait donc s’agir d’un cambriolage qui aurait mal tourné. Cependant, ni les gendarmes, ni le parquet, n’ont confirmé cette hypothèse. Seule certitude, la mère de famille était seule chez elle au moment du drame.

Reste que si aucune information n’a été révélée sur les circonstances exactes du meurtre, la mort violente d’Isabelle a choqué tout le quartier. Elle était mère d’une fillette de 7 ans et belle-mère de deux grands garçons. Elle vivait dans cette grande maison depuis une dizaine d’années.

L’homicide ne faisant aucun doute et l’enquête s’annonçant difficile, les gendarmes ont reçu les renforts de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie de Paris.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = sept









Connexion