A La Une » Faits Divers » Meurtre » Fusillade à Saint-Germer-de-Fly : un jeune tué, un autre blessé

Meurtre



Fusillade à Saint-Germer-de-Fly : un jeune tué, un autre blessé

lundi 30 septembre 2013 à 9 h 45 min | Aucune réaction

MEURTRETristan Trognon, un jeune homme de 24 ans, a été abattu par balles vendredi soir à Saint-Germer-de-Fly, dans l’Oise.

La fusillade a éclaté vers 22 heures près de l’étang situé rue de la Mare-Lurin. C’est au cours d’une bagarre qui s’apparente à un règlement de comptes que le jeune homme a été tué.

Son ami, Antoine Leclerc, a été grièvement blessé par balles.

Tristan Trognon, déjà bien connu des services de police, se trouvait dans un bar de Gournay-en-Bray vendredi soir lorsqu’il a rencontré son copain Antoine, à qui il a demandé de le ramener chez lui à Saint-Germer-de-Fly. Les deux amis sont donc partis à bord d’une Audi puis sont arrivés vers 22 heures au niveau du parc public de Saint-Germer, un lieu fortement connu pour ses trafics en tout genre. C’est à cet endroit qu’une voiture avec 4 individus à bord leur a barré la route.

Au moment où Tristan est sorti du véhicule de son ami, il a été tué de deux balles et s’est écroulé dans l’étang. Le conducteur, Antoine Leclerc, a reçu une balle alors qu’il était encore dans sa voiture. Puis il a été frappé à coups de crosse avant de recevoir une deuxième balle dans la jambe. Ce jeune homme de 23 ans, totalement étranger à l’affaire, a été évacué vers le centre hospitalier de Rouen.

Tué pour un vol de moto

Une fois leur crime accompli, les quatre hommes ont pris la fuite à bord de deux véhicules, dont l’Audi de leur victime. Les gendarmes ont aussitôt mis en place des barrages dans l’Oise, mais aussi dans les départements voisins de l’Eure et de Seine-Maritime. Les individus sont toujours ce matin activement recherchés.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les assassins étaient à la recherche de Tristan depuis le début d’après-midi. Ils étaient, semble-t-il, venus à Saint-Germer-de-Fly pour lui demander des comptes à propos d’un vol de moto. Ce qui laisse fortement penser à un règlement de comptes.

Tristan Trognon, défavorablement connu de la justice, avait déjà été condamné pour des affaires de vols et de cambriolages et avait pour cela purgé une peine de prison en 2012.

Les gendarmes de la section de recherches et la section criminelle de la gendarmerie d’Amiens sont chargés de l’enquête. Le parquet de Senlis a ouvert une information judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = douze









Connexion