A La Une » Faits Divers » Agression » Drame à Pau : un petit enfant de 4 ans battu à mort

Agression



Drame à Pau : un petit enfant de 4 ans battu à mort

jeudi 5 septembre 2013 à 15 h 05 min | Aucune réaction

Kyllian, un petit garçon de 4 ans, est mort la nuit dernière après avoir été admis dans le coma au centre hospitalier de Pau (Pyrénées-Atlantiques).

La mère de l’enfant, une toulousaine de 27 ans, et son compagnon âgé de 30 ans sont soupçonnés d’avoir commis des actes de maltraitance.  L’enfant aurait été battu à mort. Tous les deux ont été placés en garde à vue mercredi.

Le jeune Kyllian est décédé cette nuit des suites de ses blessures à l’hôpital de Pau. Il y avait été admis la nuit précédente alors qu’il était dans le coma. L’équipe médicale qui l’a examiné a constaté plusieurs traces de coups sur son corps.

La mère et son compagnon avaient appelé les secours vers 2 heures du matin expliquant que le petit garçon était tombé dans la douche et qu’il était inconscient. Les pompiers qui sont intervenus l’ont alors aussitôt conduit aux urgences de l’hôpital.

Les traces relevées sur son corps, certaines anciennes et d’autres plus récentes, sont immédiatement apparues incompatibles avec la thèse d’une chute. Les médecins pensent plutôt à des actes de maltraitance. Selon les premières constatations, Kyllian serait mort suite à un œdème cérébral causé par un coup. Autrement dit, il a été tabassé à mort.

Le couple, sans emploi, a reconnu les faits durant leur garde à vue. Ils devraient être mis en examen pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = cinq









Connexion