A La Une » Faits Divers » Amnésique de Perpignan : plusieurs témoins ont reconnu Sarah

Faits Divers



Amnésique de Perpignan : plusieurs témoins ont reconnu Sarah

lundi 2 septembre 2013 à 18 h 53 min | Aucune réaction

Plusieurs personnes se disant proches de Sarah Mastouri, la jeune femme amnésique hospitalisée à Thuir depuis janvier, ont répondu à l’appel à témoin lancé la semaine dernière par le parquet de Perpignan.

Mais ces appels, jugés très crédibles par les enquêteurs, contrediraient l’identité que la jeune femme a avancée. Elle ne s’appellerait pas Sarah et pourrait être née dans la Marne. L’enquête avance progressivement.

Depuis quelques jours, les enquêteurs de la police aux frontières tentent de savoir si la jeune patiente amnésique de Thuir s’appelle vraiment Sarah Mastouri.

Si l’analyse des empreintes digitales n’a rien donné, en revanche plusieurs personnes proches de la jeune femme contredisent l’identité que Sarah Mastouri avance.

La gendarmerie de Perpignan, qui a aussi reçu de nombreux appels, précise même que cette jeune fille pourrait être née dans la Marne.

Sarah affirme être née en Algérie le 4 juillet 1984. Accueillie à l’hôpital psychiatrique de Thuir depuis janvier dernier, elle affirme avoir été victime d’une agression en juillet 2012 au cours de laquelle ses papiers d’identité lui ont été dérobés. Depuis, elle aurait oublié toute une partie de sa vie.

Faute de preuves, les enquêteurs sont pour le moment dans l’impasse. Les nombreux témoignages reçus depuis samedi vont être analysés. Et l’on pourra peut-être enfin connaître la véritable identité de cette jeune amnésique.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ quatre = huit









Connexion