A La Une » Faits Divers » Agression » Agression à Poissy : un ado séquestré et violé pendant deux jours

Agression



Agression à Poissy : un ado séquestré et violé pendant deux jours

samedi 7 septembre 2013 à 10 h 08 min | Aucune réaction

Deux adolescents de 16 et 17 ans, soupçonnés d’avoir séquestré, tabassé et agressé sexuellement un jeune garçon de 13 ans cette semaine à Poissy, ont été mis en examen et écroués.

Le parquet de Versailles a ouvert une instruction pour enlèvement et séquestration, violences et agression sexuelle. Un troisième suspect âgé de 19 ans a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

L’agression, qui va durer deux jours, a débuté ce mardi à Vauréal, dans le Val-d’Oise. L’adolescent vient de fuguer de son foyer d’accueil. Il se trouve dans un bus lorsqu’il rencontre deux petites frappes qui lui proposent d’acheter de la drogue.

Devant le refus du jeune garçon, les deux suspects se mettent à le frapper à la tête et au ventre, menacent de le tuer puis l’emmènent de force à Cergy où un troisième individu les rejoints.

Les trois agresseurs et leur victime montent ensuite dans un RER en direction de Poissy. Ils lui demandent alors de voler des téléphones portables et de révéler l’adresse de sa grand-mère pour aller la cambrioler. Mais l’adolescent refuse à nouveau.

Un véritable calvaire

Les bourreaux vont alors le conduire au stade Léo-Lagrange et le séquestrer toute la nuit dans une trappe. Ils vont le tabasser violemment, le rouer de coups, et lui faire subir plusieurs attouchements sexuels.

Mercredi matin, les cris du jeune homme vont finalement alerter une femme gendarme qui fait son jogging. Avec l’aide du gardien du stade, elle va réussir à faire fuir les agresseurs. La victime, très choquée, a été prise en charge pour un soutien psychologique.

Les deux mineurs et le majeur ont été interpellés jeudi matin à leurs domiciles. Un seul d’entre eux a reconnu les faits. Les trois suspects, connus des forces de police et faisant l’objet de mesures éducatives, ont été déférés au parquet de Versailles ce vendredi. Deux ont été incarcérés.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = dix









Connexion