A La Une » Faits Divers » Meurtre » Policière tuée à Bourges : Olivier Roson déclaré irresponsable

Meurtre



Policière tuée à Bourges : Olivier Roson déclaré irresponsable

mardi 27 août 2013 à 19 h 03 min | Aucune réaction

Olivier Roson, le professeur qui a tué une jeune policière à coup de sabre en octobre 2011 à Bourges, a été déclaré pénalement irresponsable ce mardi matin.

Cet ancien enseignant ne sera donc jamais jugé pour le meurtre qu’il a commis. Les experts psychiatres l’ont diagnostiqué schizophrène.

La cour d’appel de Bourges a ordonné son hospitalisation dans un établissement fermé.

Le vendredi 14 octobre 2011, Olivier Roson, qui enseignait au lycée Jacques-Cœur de Bourges, s’était introduit dans la Préfecture du Cher. Armé d’un sabre japonais, il était venu réclamer une autorisation de port d’arme qui lui avait été refusée.

Le forcené de 32 ans avait d’abord légèrement blessé une employée de la préfecture avant de s’en prendre plus violemment à Anne Pavageau, une policière de 30 ans venue s’interposer. Cette jeune maman de 2 enfants n’avait pas survécu à ses blessures.

Ce matin, chambre d’instruction de la cour d’appel de Bourges a déclaré Olivier Roson pénalement irresponsable. Les magistrats ont suivi les réquisitions du ministère public et les conclusions des experts psychiatriques, qui ont diagnostiqué l’accusé comme schizophrène.

Les magistrats estiment en effet que son discernement était aboli au moment du crime. Ils ont ordonné qu’il soit placé en soins psychiatriques dans un établissement fermé. La durée de cette hospitalisation dépendra de l’évolution de son état de santé et de sa dangerosité.

Olivier Roson a également interdiction d’entrer en contact avec les parties civiles, de travailler avec des mineurs, de s’installer dans le Cher et de posséder des armes pendant les 15 prochaines années.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = dix









Connexion