A La Une » Société » Orages dans le bordelais : 4 à 5.000 hectares de vignes détruits

Société



Orages dans le bordelais : 4 à 5.000 hectares de vignes détruits

samedi 3 août 2013 à 21 h 49 min | Aucune réaction

Une année de travail a été entièrement réduit à néant par la mini-tornade de grêle qui s’est abattue vendredi soir sur l’Entre-deux-Mers, en Gironde.

La Dordogne n’est pas la seule à avoir été durement touchée par les violents orages de grêle. D’après le président de la FDSEA, près de 5% du vignoble bordelais a été détruit par les orages. Quelques minutes auront donc suffi pour anéantir la récolte 2013 en Gironde.

Pour certains viticulteurs, il n’y aura tout simplement pas de cuvée 2013. Toutes leurs vignes ont été détruites hier soir – vendredi –  au passage d’une mini-tornade de grêle. Entre 4 et 5.000 hectares de vignoble bordelais, dans l’Entre-deux-Mers principalement, ont été détruits à 80% ou plus par le violent épisode d’orages de grêle qui a balayé le Sud-Ouest de la Gironde vendredi soir.

Les orages ont frappé dans une bande de 10 km entre Cabanac et Castillon-la-Bataille. La région de l’Entre-deux-Mers a été principalement touchée, l’épicentre se situant dans le secteur de Grézillac. La FDSEA réclame des solutions conséquentes de compensation pour les viticulteurs.

« Nous allons tout faire pour les aider, mais ils n’obtiendront pas “la calamité agricole” car l’orage est un risque assurable » explique Patrick Vasseur, le président de la FDSEA Gironde.

La préfecture de la Gironde ne peut pas se prononcer sur ces estimations, « qui, comme tous les dégâts, doivent être expertisés », a indiqué Jean-Michel Bedecarrax, secrétaire général, ajoutant que le principe d’une visite de terrain dès lundi était acté.

Les grêlons, parfois gros comme des balles de ping-pong, ont littéralement détruits les feuilles et éclaté les grains de raisin. Dans d’autres exploitations, comme Créon, Grezillac, Saint-Léon, La Sauve, Blésignac, la perte s’élève à 50% et la prochaine saison est fortement compromise. Les ceps sont très abîmés.

Le Conseil général de la Gironde a annoncé la tenue d’une réunion de crise ce lundi en mairie de Créon. Une réunion ouverte aux élus de la zone concernée, aux viticulteurs, et à la préfecture.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = six









Connexion