A La Une » Faits Divers » Meurtre » Mort suspecte d’un petit enfant à Béziers : un couple écroué

Meurtre



Mort suspecte d’un petit enfant à Béziers : un couple écroué

samedi 24 août 2013 à 11 h 26 min | Aucune réaction

Une femme de 26 ans et son compagnon ont été mis en examen puis écroués après la mort d’un petit garçon de 2 ans et demi mercredi à Béziers.

La mère de famille, employée dans une grande surface, et son concubin, sont soupçonnés d’avoir causé la mort de l’enfant. Les examens du corps de la victime ont démontré qu’elle avait subi des actes de torture. Tous deux ont été écroués.

Les faits se sont déroulés ce mercredi 21 août. La mère était partie travailler dans une grande surface de Béziers lorsque son compagnon, n’étant pas le père de l’enfant, l’a appelé pour lui a signaler que ce dernier n’allait pas bien du tout. Elle est alors rentrée chez elle et a prévenu les secours.

Le petit garçon, qui se trouvait en arrêt cardio-ventilatoire à l’arrivée des pompiers, a aussitôt été conduit au centre hospitalier de Béziers où il est décédé peu après son admission. Les médecins urgentistes ont alors constaté des traces de violences suspectes sur le corps de l’enfant et ont alerté la police.

Victime de torture

D’après le rapport d’autopsie, le jeune enfant présentait de nombreuses traces de coups sur l’ensemble du corps. Le médecin légiste a relevé une fracture du crâne, une hémorragie méningée, une morsure humaine, ainsi que des brûlures pouvant correspondre à la projection de liquide.

L’autopsie a également révélé une fracture nette du fémur et des hématomes interne au cou lié probablement à un étouffement. Autant dire que l’enfant a vécu un véritable calvaire, fait de souffrances et de violences. Des actes de torture incompréhensibles…

La mère a été interpellée le jour même et placée en garde à vue. Son compagnon, un homme de 27 ans sans emploi et placé sous bracelet électronique, avait pris la fuite. Rapidement interpellé, il a également été conduit au commissariat. Tous deux se renvoient désormais les responsabilités.

Présenté vendredi matin devant le juge d’instruction, ils ont été mis en examen pour coups mortels ayant entraîné la mort d’un mineur de moins de quinze ans. Le couple a été placé en détention provisoire.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = six









Connexion