A La Une » Faits Divers » Agression » Montbéliard : soupçonné d’avoir jeté sa femme dans le vide

Agression



Montbéliard : soupçonné d’avoir jeté sa femme dans le vide

jeudi 22 août 2013 à 8 h 47 min | Aucune réaction

Un père de famille, déjà condamné pour des violences conjugales, est soupçonné d’avoir jeté sa compagne du 5e étage d’un immeuble lundi soir dans le quartier de La Citadelle, à Montbéliard (Doubs).

Selon des témoins, l’homme aurait poussé sa femme par la fenêtre de leur appartement au cours d’une violente dispute. Elle a été transportée dans un état critique à l’hôpital. Lui, a été mis en examen pour tentative de meurtre.

Les faits se sont produits ce lundi soir vers 21 heures dans un immeuble situé rue Jean Walter, dans le quartier de La Citadelle. La mère de famille, âgée de 41 ans, a fait une terrible chute d’environ 12 mètres. Lorsque les pompiers sont arrivés, elle se trouvait au sol, inconsciente. Son compagnon était prostré à ses côtés, en état de choc.

Plongée dans le coma, la victime, mère de quatre enfants, a été évacuée vers l’hôpital dans un état grave. Pendant ce temps, son concubin était placé en garde à vue. Durant ses auditions, il n’a cessé de contester les faits, affirmant que sa compagne s’est approchée de la fenêtre et s’est jetée toute seule dans le vide.

Mercredi à son réveil, la victime a tenté de disculper son compagnon en confirmant sa version. Mais des voisins témoignent que le couple aurait eu une violente dispute et ils auraient vu la femme se faire projeter à travers la fenêtre. Les enfants du couple, âgés de 4 à 7 ans, étaient présents dans l’appartement au moment du drame, mais ils n’ont pas assisté à la scène.

L’homme de 44 ans, déjà condamné en 2007 pour des violences conjugales, a été mis en examen pour tentative de meurtre aggravée puis remis en liberté sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = douze









Connexion