A La Une » Faits Divers » Meurtre » Jeune homme tué à Pantin : le meurtrier présumé interpellé

Meurtre



Jeune homme tué à Pantin : le meurtrier présumé interpellé

mercredi 14 août 2013 à 8 h 18 min | Aucune réaction

Le meurtrier présumé de Mamadou a été interpellé mardi matin puis placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Il est soupçonné d’avoir tué ce jeune de 20 ans d’une balle en pleine tête vendredi dernier dans la cité des Pommiers à Pantin.

Deux autres individus, dont le frère du principal suspect, sont toujours en garde à vue.

Mamadou a été sauvagement exécuté vendredi après-midi aux alentours de 17 heures. La fusillade a eu lieu dans la cité des Pommiers. Les tireurs sont arrivés à scooter et ont ouvert le feu à plusieurs reprises avec un fusil à pompe.

Le jeune homme, ayant reçu une balle dans la tête à bout portant, est mort peu de temps après l’arrivée des secours. La victime, connue des services de police pour trafic de stupéfiant, vol et agression, était sorti de prison depuis peu.

L’enquête menée par les policiers du SDPJ a démontré que l’exécution de Mamadou s’est déroulée sur fond de règlement de comptes pour le contrôle d’un point de vente de drogue dans la cité des Pommiers.

Après la fusillade, deux individus, dont le tireur présumé, avaient été alors aperçus prenant la fuite à scooter. Le frère du principal suspect, un homme de 22 ans, avait été interpellé vendredi soir.

Les deux frères devraient être mis en examen pour assassinat en bande organisée. Un troisième suspect, présent sur les lieux du crime, est toujours entendu par les enquêteurs qui cherchent à définir son rôle exact.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + trois =









Connexion