A La Une » Faits Divers » Meurtre » Forêt de Beaumesnil : une Belge tuée d’une balle dans la tête

Meurtre



Forêt de Beaumesnil : une Belge tuée d’une balle dans la tête

jeudi 22 août 2013 à 18 h 43 min | Aucune réaction

Viviane Deliège, une femme âgée de 51 ans et de nationalité belge a été retrouvée morte le 4 août dernier dans la forêt de Beaumesnil, près de Bernay, dans l’Eure.

L’autopsie réalisée à l’Institut médico-légal de Rouen a révélé que la victime était morte après avoir reçu une balle dans le crâne.

Le parquet d’Evreux a donc ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire.

Le corps de Viviane Deliège avait été découvert le dimanche 4 août par un agriculteur dans la forêt de Beaumesnil. Il ne portait à première vue aucune trace suspecte et la mort remontait à très peu de temps. Les secours avaient en effet tenté de réanimer la victime.

Dans un premier temps, la présence de la balle, de petit calibre, n’avait pas été remarquée par les médecins. Aucun papier n’ayant été retrouvé sur cette femme, elle n’avait pu être identifiée tout de suite. Les gendarmes avaient lancé un appel à témoins.

Les enquêteurs savent désormais que la victime était âgée de 51 ans, qu’elle était veuve d’un second mariage et qu’elle avait un fils. Viviane Deliège, originaire de Limbourg, vivait en France depuis plusieurs années. Elle s’était installée dans les Ardennes, puis dans le village de Goupillères quelques jours seulement avant la découverte de son cadavre. Elle y vivait avec son nouveau compagnon, un chauffeur routier international.

Selon le quotidien Paris-Normandie, elle aurait fait commerce de son corps. « En tout cas, elle affiche un passé de prostituée et pratiquait encore de temps en temps quelques passes », a confié une source judiciaire au journal.

La piste criminelle ne fait donc plus de doute. Les gendarmes poursuivent leurs investigations.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + huit =









Connexion