A La Une » Faits Divers » Agression » Femme poignardée au centre de Grenoble : son ex-petit ami écroué

Agression



Femme poignardée au centre de Grenoble : son ex-petit ami écroué

mardi 6 août 2013 à 8 h 08 min | Aucune réaction

Un homme de 26 ans, soupçonné d’avoir poignardé son ancienne compagne en plein centre-ville de Grenoble, a été mis en examen et écroué.

Le suspect, recherché depuis mi-juillet, s’est constitué prisonnier ce dimanche soir au commissariat central de Grenoble et a été présenté au magistrat instructeur. Il est poursuivi pour violences aggravées et a été incarcéré à la maison d’arrêt de Varces.

Le mercredi 17 juillet, une jeune femme de 26 ans avait été poignardée à deux reprises à la gorge par un individu alors qu’elle se trouvait au pied de son immeuble, avenue Félix-Viallet, au centre-ville de Grenoble. L’auteur des coups de couteau s’était enfui sur un scooter piloté par un complice.

Des témoins avaient alors reconnu son agresseur comme étant son ancien compagnon. La victime avait en effet déjà été harcelée par son ex-petit ami qui avait incendié sa voiture. La police évoquait l’hypothèse d’un différend amoureux.

Le suspect, connu des services de police pour des faits de violences, a donc été placé en garde à vue après s’être rendu lui-même au commissariat. Il dit avoir croisé son ex-compagne par hasard et s’être disputé au sujet des enfants. Il aurait alors sorti un couteau pour lui faire peur, mais l’aurait « atteint la gorge dans un geste maladroit ».

Présenté ce lundi après-midi devant un juge d’instruction, il a été mis en examen pour violences aggravées puis placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Varces.

La jeune femme, qui avait été très grièvement blessée à la gorge, est aujourd’hui sortie d’affaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + sept =









Connexion