A La Une » Faits Divers » Evasion à la prison du Bois-Mermet : un détenu interpellé en France

Faits Divers



Evasion à la prison du Bois-Mermet : un détenu interpellé en France

mercredi 21 août 2013 à 19 h 16 min | Aucune réaction

Un des cinq hommes qui s’étaient évadés de la prison suisse du Bois-Mermet en mai dernier a été interpellé ce lundi dans le sud de la France.

L’évadé, un français de 47 ans membre présumé des Pink Panthers, s’était enfui de la prison suisse le 14 mai en compagnie de quatre autres détenus. Il a finalement été interpellé chez lui dans le Vaucluse. L’examen de son extradition est en cours.

Le fuyard, un individu qualifié de dangereux, a pu être localisé grâce aux investigations menées par la Police de sûreté vaudoise. Condamné pour vol à main armée et infraction à la loi sur les stupéfiants, il faisait l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux.

La possibilité de son extradition en Suisse est actuellement examinée. Cet homme, qui a passé plusieurs années à la légion étrangère, est notamment soupçonné d’avoir participé à un braquage qui a été perpétré avec des membres du gang des Pink Panthers.

Les cinq détenus s’étaient évadés le 14 mai en escaladant le mur d’enceinte de la prison du Bois-Mermet grâce à l’aide de trois complices cagoulés. Ils avaient quitté les lieux à bord de plusieurs véhicules.

Deux d’entre eux avaient été interpellés à Cheseaux-sur-Lausanne au lendemain de l’évasion. Deux autres hommes suspectés d’avoir contribué à la fuite avaient aussi été arrêtés.

Aujourd’hui, deux fuyards sont encore dans la nature, dont le meneur, un Serbe de 45 ans, membre présumé des Pink Panthers. Ce gang, qui compterait quelque 220 membres issus des pays de l’ex-Yougoslavie, s’attaque aux bijouteries de luxe du monde entier en faisant preuve d’une certaine maîtrise et d’un sang-froid impressionnants.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = douze









Connexion