A La Une » Faits Divers » Braquage » Braquage sanglant à Marignane : un témoin meurt sous les balles

Braquage



Braquage sanglant à Marignane : un témoin meurt sous les balles

vendredi 23 août 2013 à 8 h 23 min | Aucune réaction

Un homme âgé de 61 ans a été tué par balles jeudi soir alors qu’il tentait d’arrêter deux individus venant de braquer un bureau de tabac à Marignane, dans les Bouches du Rhône.

Vers 18 heures, deux jeunes hommes, dont un était armé d’un fusil à pompe, ont attaqué le bureau de tabac La Civette situé sur l’avenue Jean-Mermoz. Ils ont ensuite pris la fuite sur un scooter avec leur butin.

Un témoin de la scène a alors essayé de les intercepter en fonçant sur leur scooter avec sa voiture. Lorsque les malfaiteurs sont tombés au sol, devant la résidence du parc Perrussons, l’homme a tenté de les neutraliser à l’aide d’une bombe lacrymogène.

Mais les braqueurs, très déterminés, n’ont pas hésité à tirer à bout portant sur le sexagénaire. Grièvement blessé à l’abdomen et à la cuisse, il a été conduit à la clinique de Marignane avant d’être transféré vers l’hôpital Nord de Marseille, où il a succombé à ses blessures dans la soirée.

Les deux malfaiteurs ont rapidement pris la fuite en direction de Vitrolles, abandonnant sur place un sac de cartouches de cigarettes et quelques pièces de monnaie. Poursuivis par les policiers, ils ont ensuite lâché leur scooter et le fusil dans la cité du Rocher où ils se sont enfuis à pieds.

L’un des braqueurs a été interpellé quelques minutes plus tard dans le quartier de la Petite Garrigue, à Vitrolles. Ce jeune homme de 18 ans est actuellement en garde à vue. Son complice, toujours en fuite, est activement recherché. La PJ de Marseille est chargée de l’enquête.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = seize









Connexion