A La Une » Faits Divers » Meurtre » Bagarre entre voisins à Martigues : un homme poignardé à mort

Meurtre



Bagarre entre voisins à Martigues : un homme poignardé à mort

samedi 10 août 2013 à 10 h 39 min | Aucune réaction

Un homme âgé d’une quarantaine d’années a été mortellement poignardé par un légionnaire ce vendredi soir dans un appartement de la cité Canto-Perdix à Martigues, près de Marseille.

Un différend amoureux serait à l’origine de la bagarre qui s’est produite en début de soirée. L’homme, qui a reçu cinq coups de couteau, est mort peu de temps après. Le légionnaire a été placé en garde à vue.

Vers 19h30, un homme d’une quarantaine d’années habitant au second étage du bâtiment G est descendu chez son voisin pour lui annoncer qu’il entretenait une relation amoureuse avec son ex-compagne. Humilié, le voisin aurait giflé son rival. Une bagarre aurait alors éclaté au cours de laquelle l’amant aurait sorti un couteau.

Mais le voisin, un légionnaire de 40 ans, aurait réussi à le désarmer et lui aurait porté cinq coups de couteau, dont l’un s’est avéré fatal. Le blessé gisait dans une mare de sang au milieu du salon. Vers 19h45, le légionnaire a appelé les pompiers. Malgré les soins prodigués sur place, l’homme est mort une demi-heure plus tard.

Le militaire, en instance de séparation, a été placé en garde à vue. Interrogé par les enquêteurs, il aurait livré sa version des faits. Le Parquet d’Aix-en-Provence a ouvert une enquête et confié les investigations à la brigade de sûreté urbaine de Martigues.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + = neuf









Connexion