A La Une » Faits Divers » Braquage » Attaque d’un fourgon près d’Avignon : fusillade et véhicule incendié

Braquage



Attaque d’un fourgon près d’Avignon : fusillade et véhicule incendié

lundi 12 août 2013 à 9 h 13 min | Aucune réaction

Un fourgon blindé de la société Loomis a été attaqué à l’arme de guerre samedi après-midi à l’Intermarché de l’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse.

Le braquage a eu lieu vers 13 heures sur le parking situé juste derrière le centre commercial. Une fusillade a éclaté, faisant un blessé. Le camion de transport de fonds a subi d’importants dégâts. Les braqueurs sont quant à eux, repartis les mains vides.

Les convoyeurs, venus récupérer la recette du week-end, s’apprêtaient à quitter les lieux lorsqu’un véhicule a été projeté en travers de leur route puis incendié avec des explosifs. Les bandits, au nombre de sept, étaient munis d’un lance-roquette et d’armes de guerre type kalachnikov.

Une fusillade a alors éclaté. Les convoyeurs ont riposté avec leurs armes, blessant un des malfaiteurs au niveau de la tête. Les voyous ont finalement rebroussé chemin et pris la fuite à bord de deux véhicules. Ils n’auraient emporté aucun butin.

La galerie marchande d’Intermarché a dû être évacuée et le secteur a été bouclé après qu’un explosif ait été détecté derrière le fourgon. Le plan Epervier a aussitôt été déclenché. Les forces de l’ordre ont mis en place des barrages et un hélicoptère a survolé la région.

Une affaire lié au grand banditisme ?

L’explosif placé à l’arrière du fourgon devrait permettre de remonter jusqu’aux auteurs.

« Nous avons affaire à des gens entraînés et déterminés qui sont déjà passés à l’acte dans le passé […] tout porte à croire qu’il s’agit de bandits du sud-est. Peut-être le milieu marseillais ou corse », explique le procureur d’Avignon.

Une Audi A3 et une BMW X5 ont été retrouvées incendiées samedi soir devant la station d’épuration de Pernes-les-Fontaines. Il s’agirait des véhicules ayant servi à la fuite des malfaiteurs.

Le parquet d’Avignon a été dessaisi de l’enquête au profit de la JIRS de Marseille.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = onze









Connexion