A La Une » Faits Divers » Meurtre » Vieille dame tuée à Juan-les-Pins : trois suspects interpellés

Meurtre



Vieille dame tuée à Juan-les-Pins : trois suspects interpellés

samedi 1 juin 2013 à 12 h 13 min | Aucune réaction

Trois individus soupçonnés d’avoir participé au meurtre d’une vieille dame en septembre dernier à Juan-les-Pins, ont été interpellés puis mis en examen.

Maria-Cristina Prieto, 82 ans, a été sauvagement tuée le 21 septembre 2012 dans la résidence le Brin d’Azur. Elle a été frappée, bâillonnée puis étouffée pour un vol de bijoux. Son amie de 77 ans a survécu à l’agression après de longs mois passés à l’hôpital.

Les trois auteurs présumés de ce crime horrible ainsi qu’un complice ayant servi de chauffeur ont été identifiés notamment grâce aux traces ADN laissées sur place. Il s’agit de quatre ressortissants tunisiens qui vivaient clandestinement à Nice. L’un d’entre eux s’était évadé d’une prison de son pays lors du printemps arabe.

Un mandat d’arrêt européen a donc été lancé à leur encontre. C’est dans une prison de Parme que le premier a été retrouvé. Il avait été interpellé en Italie avec un kilo de résine de cannabis. Son ADN correspondant à celui du principal suspect, il a été extradé puis écroué à la maison d’arrêt de Grasse.

Un deuxième suspect a été arrêté en février dernier dans un squat à Draguignan qu’il partageait avec d’autres clandestins. Puis le complice qui a servi de chauffeur a lui aussi été interpellé et placé en détention. Le dernier suspect est toujours en fuite.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion